Lancement de l'Année sino-japonaise à Tokyo

    TOKYO, 8 novembre (XINHUA) -- Une année d'activités d'échanges culturels et sociaux entre la Chine et le Japon a débuté mercredi à Tokyo avec le lancement de "l'Année sino- japonaise 2007".
    L'Année sino-japonaise, avec pour thème la paix et l'harmonie, vise à promouvoir les échanges entre les peuples, japonais, chinois, et de différents pays, a déclaré Huang Yaoting, président du comité d'organisation de l'Année sino-japonaise et directeur de la Chambre de commerce chinoise au Japon, lors de la cérémonie d'ouverture.
    Un concert de commémoration jeudi sera le premier événement de l'Année sino-japonaise, suivi par des voyages pour apprécier les " sakura", des expositions, des représentations et des manifestations artistiques au cours du premier semestre 2007, a déclaré M. Huang. En septembre 2007, la 9e Convention internationale des entrepreneurs chinois, ainsi qu'un concours de beauté entre Chinois au pays et à l'étranger, figureront parmi les événements.
    Le mois suivant, un groupe d'étudiants, de professeurs et de journalistes chinois et japonais marcheront sur les traces de diplomates de la chine ancienne dans un voyage de Xian (nord-ouest de la Chine) à Nara (région japonaise de Kinki). Une série d'activités sera organisée en Chine pour conclure l'Année sino- japonaise, ont indiqué les organisateurs.
    L'année sino-japonaise est une initiative de "la Convention internationale des entrepreneurs chinois et comité d'organisation de l'année de la Chine", organisme privé avec le parrainage des ministères japonais des Affaires étrangères, de l'Economie, du Commerce et de l'Industrie, ainsi que des Territoires, des Infrastructures et des Transports.

La Chine et le Japon acceptent d'étudier conjointement l'histoire des relations bilatérales

    HANOI, 16 novembre (XINHUA) -- La Chine et le Japon ont convenu jeudi de tenir la première réunion académique sur l'étude  conjointe de l'histoire sino-japonaise d'ici la fin de l'année. 

    L'annonce a été faite lors de la rencontre entre le ministre  chinois des Affaires étrangères Li Zhaoxing et son homologue  japonais Taro Aso en marge de la réunion ministérielle du Forum de coopération économique d'Asie-Pacifique (APEC).
     Les deux gouvernements ont convenu que chaque pays créera un  comité composé de dix érudits pour étudier conjointement  l'histoire ancienne, moderne et contemporaine des relations sino- japonaises.       L'étude, menée conjointement par l'Académie chinoise des  sciences sociales et l'Institut japonais des affaires  internationales, vise à regarder objectivement leur histoire et à  renforcer la compréhension mutuelle. 

     Ils ont également convenu de faire cette étude conformément aux principes du Communiqué conjoint sino-japonais, du Traité de Paix  et d'Amitié sino-japonais et de la Déclaration conjointe sino- japonaise

Accord des historiens japonais et chinois sur les thèmes d'études conjointes concernant l'histoire des deux pays

    TOKYO, 20 mars (XINHUA) -- Des historiens japonais et chinois  se sont mis d'accord mardi sur les thèmes historiques spéficiques  qu'ils vont étudier lors d'une conférence de deux jours à Tokyo en vue de réduire les divergences entre les deux pays à propos des  problèmes historiques. 

     Le Comité conjoint Chine-Japon des recherches sur l'histoire  composé de dix chercheurs et universitaires de chaque pays, a  décidé de former deux sous-groupes de recherche sur les  importantes questions relatives à "l'histoire ancienne et  médiévale" et à "l'histoire moderne" des deux pays, ont fait  savoir des membres du comité. 

     Trois principaux thèmes comprenant six sujets seront abordés  par le sous-groupe de "l'histoire ancienne et médiévale", tandis  que le sous-groupe de "l'histoire moderne" se penchera sur neuf  thèmes. Les thèmes couvrent l'histoire des échanges entre la Chine et le Japon durant plus de 2 000 ans, de la guerre des temps  modernes aux récentes relations entre les deux voisins au cours  des 50 dernières années. 

     Les chercheurs ont décidé de présenter les résultats sur chaque thème d'ici au mois de décembre lors de leur troisième rencontre  et de soumettre les rapports d'études d'ici le mois de juin 2008 à l'issue de profondes discussions et révisions avant leur 4è  rencontre. 

     La délégation d'historiens chinois dirigée par le directeur de  l'Institut de l'histoire moderne relevant de l'Académie des  sciences sociales de la Chine, Bu Ping et la délégation japonaise ayant à sa tête le professeur de l'Université de Tokyo, Shinichi  Kitaoka, se sont rencontrées la première fois en décembre 2006 à  Beijing et ont établi le processus du travail à suivre, l'étendue  et les thèmes des recherches communes.

Copyright © by CHINE EUROPE PROMOTION INTERETS Developped by Qiumeng XU